Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Mise aux normes tableau électrique

Une urgence ?
Besoin d'un dépannage électrique ?

07 57 91 38 48

Pour une autre demande

Écrivez-nous

Le tableau électrique est le véritable organe central de votre installation électrique. Tel un maître absolu, c'est lui qui distribue l'énergie électrique sur les différentes lignes électriques à travers les interrupteurs différentiels et disjoncteurs électriques. Son installation, entretien et composition sont complétement dictées par la norme NF C 15-100 qui stipule l'ensemble des obligations et recommandations des installations électriques dans les locaux d'habitation et professionnel de service. Pourquoi, par qui et comment entretenir, mettre aux normes votre ou vos tableaux électriques, les réponses à ces questions ici !

Qu'est-ce qu'un tableau électrique ?

Le tableau électrique se présente sous la forme d'un boitier avec caisson et capot démontable au sein duquel on trouve des rails définissant des rangées sur lesquelles sont disposées un interrupteur différentiel et plusieurs disjoncteurs divisionnaires ainsi que d'autres éléments moins courant comme des prises de tableau ou des modules sonnettes ou domotique.

On trouve le plus généralement proche du tableau électrique et à ne pas confondre avec celui-ci :

Pourquoi mettre un tableau électrique aux normes ?

Les raisons sont simples : afin de garantir les sécurité des usagers de votre logement ou professionnels de vos locaux ainsi que d'assurer la pérennité des équipements électriques de vos installations tout en minimisant la probabilité de panne et d'incident mineurs (choc ou arc électrique avant disjonction) ou grave comme un départ de feu ou un arrêt cardiaque suite à une électrisation, électrocution sans protection par mise à la terre.

Il est donc conseillé de régulièrement inspecter vos éléments de tableau afin de vérifier qu'aucun ne chauffe de manière excessive, qu'aucun d'entre eux ne soit lâchement fixé au tableau et de vérifier grâce au boutons tests prévus à cet effet que les interrupteurs différentiels puisse commuter en cas de court-circuit sur une ligne électrique.

Comment mettre aux normes un tableau électrique ?

C'est la norme NF C 15-100 qui dicte les règles auxquelles se doit de se conformer le branchements des lignes électriques au sein du tableau. Les normes sont vraiment nombreuses car c'est l'organe central de votre installation, toutes les obligations se concentrent naturellement au niveau du tableau. Nous vous présentons donc un rapide tour des obligations par point.

Où placer son tableau électrique ?

Les nouvelles dispositions de la norme NF C 15-100 datant de 2016, précise que dans un logement neuf le tableau doit se trouver au sein de la gaine technique du logement (GTL). Si vous vous trouvez dans le cas d'un logement ancien alors les mêmes conditions s'appliquent au tableau électrique. La GTL ou le tableau électrique :

À quelle hauteur doit se placer un tableau électrique ?

Un tableau électrique doit se trouver à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m. Il est possible bien que peu probable que le sol soit rénové ou que la configuration de la pièce change. Aussi la norme oblige que la rangée la plus basse du tableau ne se situe pas à moins de 50 cm d'un élément inamovible joint au sol (coffrage, marche pied riveté etc.)

Outre les aspects de localisation du tableau, répondre à la question : comment mettre aux normes un tableau électrique ? revient à décrire ce qu'est un tableau électrique aux normes.

Comment brancher son tableau électrique ?

Pour que votre tableau électrique soit aux normes de sécurité et conformes à la réglementation en vigueur il vous faudra veiller à ce que de nombreux points soient respectés parmi ceux-ci voici une liste des plus évidents :

Comment équilibrer son tableau ?

Afin de répondre aux exigences de la norme, il faudra prévoir habilement les emplacement des disjoncteurs divisionnaires.

Tout d'abord les circuits spécialisés suivants se doivent d'être en aval de l'interrupteur de type A :

Tous les autres équipements même spécialisés peuvent se répartir sous un interrupteur différentiel de type A ou AC.

Cette première obligation remplie, il faudra ensuite essayer autant que faire se peut de simuler une utilisation de votre installation dans le cas de la plus forte consommation. Somme toute le pire des cas pour les dispositifs de protection et de sécurité qui ont un calibre maximal et qui disjoncteront si celui-ci est dépassé.

La puissance électrique consommée se doit d'être uniformément répartie (au mieux) entre les interrupteurs différentiels afin d'éviter de concentrer toute la puissance sur l'un par exemple.

Par exemple : si vous avez 5 lignes chauffage et une ligne plaques de cuisson à répartir sur trois interrupteurs différentiels, il faudra mettre la ligne plaque de cuisson 32 A sous l'interrupteur différentiel de type A avec une autre ligne chauffage de préférence celle de plus basse puissance ou celle le moins souvent utilisée. Les 4 autres réparties le plus équitablement possible (somme des intensités) sur les deux autres interrupteurs différentiels.

La norme oblige aussi pour des raisons d'entretien, de mise en sécurité des individus et des intervenants de ne pas disposer sous le même interrupteur différentiel deux disjoncteurs divisionnaires chargés respectivement des luminaires et des prises de courant d'une même pièce. En effet dans le cas où les luminaires viendraient à faire disjoncter toute une rangée alors un intervenant pourrait toujours utiliser les prises de courant pour s'éclairer ou des outils filaires pour réaliser le dépannage.

Nous confier la mise aux normes de votre tableau

Le tableau électrique idéal existe et seul des professionnels expérimentés peuvent rapidement planifier l'ensemble des tâches à effectuer pour une mise aux normes parfaite de votre tableau. C'est le cas de nos intervenants qui réalisent ces prestations régulièrement et ce en toute sécurité avec uniquement du matériel de qualité.

Brancher soi-même son tableau électrique

En soi, si vous n'êtes pas totalement néophyte, il est envisageable de réaliser le branchement vous-même mais il reste déconseillé de réaliser la répartition des lignes au sein du tableau sans faire l'appel à un professionnel formé et expérimenté. Cette prestation de conseil se réalise indépendamment si vous le désirez et vous serez dans la certitude en suivant nos préconisations que votre tableau sera aux normes lors d'un passage du Consuel pour une location, vente ou inspection réglementaire.

Mise aux normes tableau électrique : nos zones d’interventions

Nos autres catégories

Mise aux normes › Mise aux normes prise électrique

Mise aux normes prise électrique

Lors d'une mise aux normes électriques, il se peut que vous ayez à changer une ou plusieurs prises…

Mise aux normes › Mise aux normes radiateur électrique

Mise aux normes radiateur électrique

Le radiateur électrique aussi appelé convecteur thermique est certainement le dispositif électrique…