Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Que faire en cas de panne d’électricité ?

Que ce soit une panne électrique sectorielle ou un problème sur votre propre installation électrique, les pannes d’électricité sont toujours imprévisibles. Voilà pourquoi il est indispensable de toujours se préparer à cette éventualité afin d’éviter d’aggraver la situation voire de mettre en danger les occupants de la maison. Un mauvais geste d’une coupure de courant peut avoir de coûteuses répercussions d’autant plus que l’on enregistre plus de 200 décès par an qui seraient dus à une électrocution en France. Voici donc quelques étapes essentielles à suivre en cas de panne d’électricité.

Une coupure générale ou individuelle ?

En cas de coupure électrique, les mesures à prendre changent en fonction de l’origine de la coupure à savoir si elle se limite à votre habitation ou si elle est généralisée à votre réseau de distribution.

Les pannes sectorielles

Les pannes électriques de secteur sont brèves, car l’approvisionnement continu en courant électrique est souvent assuré par plusieurs installations qui fonctionnent en relais. Il arrive que certaines pannes durent plus longtemps notamment en cas de tempêtes ou de vents violents endommageant les lignes électriques. Le rétablissement du courant électrique dans votre quartier peut prendre plusieurs heures voire plusieurs jours.

En attendant le dépannage, le premier réflexe en cas de coupure est donc de vérifier le tableau électrique. Si le disjoncteur général est toujours en position « marche », cela signifie probablement que la panne s’étend à un bloc de maisons ou à tout le quartier. Il convient alors d’avertir les premiers responsables c’est-à-dire le gestionnaire de réseau.

L’anomalie du réseau est un problème qui doit être pris en charge par le fournisseur. C’est donc à votre gestionnaire de réseaux de faire remonter l’information de la coupure vers le fournisseur d’électricité historique EDF, qui est également le seul habilité à réaliser les interventions sur ses installations. Une équipe de dépannage professionnelle s’occupe de la remise en service en venant avec un équipement spécialisé. Elle diagnostique la source de la panne électrique afin de pouvoir déterminer les prestations nécessaires.

Les pannes domestiques

Si la panne de courant se produit chez vous uniquement, les solutions diffèrent selon que votre installation soit protégée par des disjoncteurs ou des fusibles. Vous pouvez effectuer une simple vérification en premier lieu, au niveau du coffret de branchement.

Si votre circuit électrique est protégé par un disjoncteur, il suffit de le réenclencher. Par contre, si ce sont des fusibles, il faudra quelques connaissances basiques pour les remplacer. En cas de doute, il est préférable de toujours appeler votre électricien.

Avant de remettre le disjoncteur ou de changer le fusible, il est en effet indispensable d’identifier la cause de la panne qui peut être une surcharge ou un court-circuit.

En cas de surcharge électrique

Une surcharge se produit lorsque vous essayez de brancher plusieurs appareils en même temps à une prise électrique. Le courant qui traverse le « coupe-circuit » dépasse la valeur donnée. Pour réparer, il faudra commencer par débrancher quelques appareils puis de remettre le disjoncteur principal en marche (lave-vaisselle, lave-linge, la chaudière, les plaques de cuisson électriques, l’éclairage, le réfrigérateur, le four électrique, etc.). Si la coupure d’électricité se renouvelle ou devient trop fréquente, il faudra envisager une augmentation de puissance auprès de votre fournisseur d’énergie.

En cas de court-circuit

Le court-circuit est à craindre quand votre système contient une prise ou un appareil défectueux. Dans ce cas de figure, il faudra procéder par élimination en réarmant le compteur électrique avec les disjoncteurs éteints. En effet, la panne peut concerner un seul secteur, un seul étage ou une pièce en particulière. Dans ce cas, enclenchez le premier disjoncteur et attendez de voir si les plombs sautent ou non. Si rien ne se passe, cela signifie que ce premier disjoncteur n’est pas en cause. Passez au disjoncteur suivant et ainsi de suite. Quand vous aurez trouvé le circuit d’où provient le court-circuit, vous saurez dans quelle pièce il faudra procéder. Cela peut être la cuisine, la chambre ou la salle de bain. Il faudra ensuite éliminer un par un les appareils branchés dans cette pièce et changer les prises au besoin.

Fusibles ou disjoncteurs

Si vous effectuez cette manipulation sur un réseau électrique à fusibles, vous risquez de procéder à plusieurs remplacements avant de trouver la solution. En effet, le fusible contient un filament métallique qui fond en cas de surcharge ou de court-circuit. Pour rétablir le courant, il faut donc remplacer le fusible défectueux par un nouveau fusible. En général, les nouvelles constructions sont équipées d’installations électriques aux normes.

Les systèmes comprenant des disjoncteurs divisionnaires sont plus pratiques à utiliser et ont une durée de vie plus longue. On peut en effet les réarmer pour rétablir le courant électrique dans la maison ou dans une pièce en particulier.

En cas de problèmes d’isolation dans l’installation provoquant une perte de courant électrique, il est préférable d’utiliser un différentiel qui apporte une protection supplémentaire.

Les précautions à prendre en cas de panne électrique

Il faut rappeler que 80 000 des incendies annuels dans le monde seraient d’origines électriques. Il n’est donc pas surprenant que les pannes locales amènent toujours beaucoup de questions. Pour réduire les dangers pour vous et votre famille, il est important de connaître les risques et de s’y préparer.

Avant toute manipulation des tableaux électriques et d’autres appareils fonctionnant au courant électrique, il faut s’assurer d’avoir pris toutes les précautions nécessaires. Il est important d’avoir une trousse d’urgence à portée de mains ainsi que des lampes torches ou encore des sources d’alimentation auxiliaire. La protection des personnes est primordiale et en optant pour les interrupteurs différentiels, vous les protégez contre les effets néfastes d’un choc électrique ou fuite de courant.

Dans certaines régions où les coupures de courant sont assez courantes (coupures intempestives ou black-out), il est essentiel de préparer un plan d’urgence et surtout de bien s’équiper. Veillez par exemple à toujours sélectionner des appareils électroménagers répondant aux normes françaises. Certaines familles choisissent d’ailleurs d’investir dans des appareils de chauffage d’appoint pour se mettre à l’abri du froid en cas de coupure en hiver.

Si vous avez une machine très puissante, il faudra envisager une demande d’augmentation de puissance auprès de votre gestionnaire du réseau de distribution. Dans de bonnes conditions, il est vivement recommandé de protéger vos appareils électriques en utilisant par exemple, des multiprises avec interrupteur. Vous pouvez ainsi débrancher plusieurs appareils en même temps d’un seul geste.

L’absence d’électricité du fait des coupures temporaires peut entraîner d’autres désagréments. Les appareils comme le réfrigérateur ou le congélateur, privés d’une alimentation électrique peuvent devenir problématiques. Afin de conserver le froid le plus longtemps possible, évitez de les ouvrir. Si plusieurs coupures de courant sont prévues, prenez des dispositions qui vous permettent de tenir jusqu’à ce que le courant soit rétabli.

Enfin, pensez à mettre aux normes vos installations électriques en faisant intervenir un professionnel pour le dépannage électrique. Il convient donc de conserver et de mémoriser un numéro d’urgence. L’électricien procède à la recherche de panne électrique avant de rétablir l’électricité. Les travaux d’intervention de l’artisan électricien dans l’habitat font l’objet d’une profonde étude personnalisée afin de procéder soit au remplacement du dispositif.

Les autres articles de la rubrique