Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Comment installer un interrupteur électrique ?

L’installation d’un interrupteur électrique n’est pas sorcier, mais ce n’est pas non plus une opération à la portée du premier venu. Pour remplacer un interrupteur défaillant ou installer un interrupteur, il ne suffit pas d’avoir les outils indispensables, il faut quelques connaissances basiques sur les différents types d’interrupteurs.

Les différents types d’interrupteurs

Afin de satisfaire toutes les demandes des clients, on peut désormais trouver dans les rayons bricolages électricité, plusieurs modèles d’interrupteurs :

Interrupteur unipolaire

Ce type d’interrupteur qui vous permet d’allumer et d’éteindre une lampe depuis un même endroit. Ce système de simple allumage est d’une simplicité enfantine et vous permet d’avoir accès à du matériel électrique de qualité et à juste prix.

Interrupteur bipolaire

Un interrupteur qui vous permet d’allumer et d’éteindre une lampe en toute sécurité grâce à un système de sécurité supplémentaire. Le système reste sensiblement identique au premier schéma de branchements.

Interrupteur va-et-vient

Deux interrupteurs situés dans deux endroits différents et éloignés qui vont commander une seule et unique lampe, en utilisant donc un raccordement à dérivation. Il sera donc possible d’allumer ou d’éteindre la lumière depuis deux points distincts dans la pièce.

Interrupteur double allumage

Un interrupteur avec deux touches (boutons-poussoirs) pour commander deux ampoules différentes et séparées.

Pour chaque modèle, on peut également trouver une large gamme d’interrupteurs avec différents designs ou coloris. Vous pouvez par exemple trouver un modèle d’interrupteur classique ainsi que de nombreuses options incluses comme le variateur de lumière, le détecteur de mouvement ou encore le switch. Dans l’ère domotique, votre installation électrique peut désormais comprendre des modèles d’interrupteurs sans fil ou des modèles d’interrupteurs tactiles.

Tous les matériels d’électricité vendus dans le commerce respectent les normes internationales. L’interrupteur en fait partie et se décline en un format standard pour la partie cachée. Les marques fabricants des interrupteurs et autres éléments électriques rivalisent d’originalité en ce qui concerne la partie extérieure visible.

Comment fonctionne l’interrupteur ?

L’interrupteur est un dispositif qui ouvre ou ferme un circuit électrique et permet d’alimenter une ampoule en courant électrique. Il est relié à un fil d’alimentation électrique tandis qu’un fil de phase coupée relie l’interrupteur à l’ampoule. Enfin, un fil neutre repart de l’ampoule vers le tableau électrique. Si l’interrupteur est ouvert, la lampe est éteinte. Si l’interrupteur est fermé, la lumière s’allume.

Les outils indispensables

Si vous devez brancher un interrupteur électrique, choisissez judicieusement vos outils en fonction du modèle. Pour une première installation, il va falloir percer dans le mur, un emplacement pour le boîtier de l’interrupteur mural. Munissez-vous également d’un tournevis, d’une pince coupante, d’une pince à dénuder. Bien entendu, vous aurez besoin d’un interrupteur avec sa plaque de finition, d’une boîte d’encastrement (dont la profondeur standard aux normes NF est de 40 mm) et de fils électriques de la longueur nécessaire.

Comment brancher un interrupteur ?

Comme pour tous travaux électriques, la pose d’un interrupteur de commande d’éclairage requiert quelques précautions. Le branchement est différent selon qu’il s’agisse d’un interrupteur simple ou équipé d’un va-et-vient, qu’il s’agisse d’un remplacement ou d’une installation, qu’il s’agisse d’un montage en saillie ou en encastrement. Il est donc recommandé d’avoir quelques notions indispensables en électricité (bornes, phase, terre, etc.).

Déterminer l’emplacement de l’interrupteur

Après avoir choisi avec soin le type d’interrupteur adéquat, choisissez l’endroit où vous souhaitez l’installer. La hauteur idéale et la distance doivent être estimées avec précision. Vous pouvez également choisir la finition que vous souhaitez.

Couper le courant

La sécurité avant tout. Avant de toucher aux branchements électriques, il est faut couper le courant en abaissant le disjoncteur général au niveau du tableau électrique. L’électricien professionnel prend également le temps d’élaborer un schéma de câblage permettant de mieux visualiser les points de commande et les points lumineux.

Installer l’interrupteur

Le schéma électrique prévoit une installation électrique aux normes avec des interrupteurs qui respectent les règles en vigueur pour les luminaires. Le câblage électrique pour un luminaire pourra être relié à une installation électrique existant et peut être rajouté au fur et à mesure.

Un interrupteur unipolaire

Pour cet interrupteur classique, il faut relier les fils de la boîte d’encastrement avec les bornes de l’interrupteur. Le fil brun/noir entrant est placé sur la borne L1 (fil de phase) et le fil brun/noir sortant est placé sur la borne 1 (fil de phase coupé). Faites un raccord rapide entre les fils bleus du câble entrant et du câble sortant. Faites de même avec les fils jaune-vert entrant et sortant (fils de terre). Le respect de ces codes couleur est primordial, car elles permettent aux professionnels d’intervenir sans problèmes même s’ils n’ont pas contribué à l’installation électrique.

Un interrupteur bipolaire

Afin de réduire les risques d’électrocution notamment dans les pièces humides, il faut raccorder le fil bleu du câble alimentation à L2 et le fil brun ou noir d’alimentation à L1. Le fil bleu sortant vers la lampe sera fixé sur la borne 2 tandis que le fils brun ou noir sortant vers la lampe sera fixé sur la borne 1.

Un interrupteur va-et-vient

Pour le premier interrupteur, ce sera un branchement classique en ce qui concerne les fils bleus reliés entre eux et le fil d’alimentation noir ou brun connecté à la vis profonde. On note la présence de deux fils sortants de l’interrupteur dont l’un sera dirigé vers l’ampoule tandis que l’autre sera dirigé vers le deuxième interrupteur. Les mêmes branchements seront effectués sur l’interrupteur numéro 2. L’installation se finira avec le raccordement de l’interrupteur à la terre avec les fils de terre (vert-jaune). L’utilisation des codes couleurs permet de matérialiser les connexions entre les interrupteurs va-et-vient.

Un interrupteur double allumage

Lorsque vous optez pour ce type d’interrupteur, c’est comme si vous avez choisi d’installer deux interrupteurs simples unipolaires dans un même mécanisme. Le fil brun/noir entrant ou fil d’alimentation sera donc relié à la vis L tandis que le fil brun/noir sortant ira vers la première lampe. Un deuxième fil brun/noir sortant ira vers la deuxième lampe. Le fil brun/noir entrant ou fil d’alimentation sera unique puisque la liaison sera assurée par le mécanisme du télérupteur. Les fils bleus entrant et sortant seront reliés entre eux avant de relier l’interrupteur à la terre.

Les finitions

Si vous avez choisi un interrupteur encastré, il vous faut toujours monter l’interrupteur dans sa boîte d’encastrement « dans le mur » et d’appuyer légèrement pour enclencher le système de fixation intégré. Vous avez la possibilité de choisir un interrupteur en saillie qui lui, est directement posé « sur » le mur.

Les interrupteurs encastrés sont plus esthétiques et avec une large possibilité de personnalisation à l’infinie. Mais les interrupteurs en saillie ont l’avantage de proposer des éléments étanches qui vont protéger leur circuit.

Vous pouvez fixer l’interrupteur au mur à l’aide de deux vis sur le côté ou de deux griffes. Le système de fixation va varier en fonction du design de votre matériel électrique. Vous pouvez ensuite monter la plaque de l’interrupteur pour une finition esthétique. Après la fin de la mise en œuvre, vous pouvez remettre l’électricité dans un circuit général.

Les autres articles de la rubrique