Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Comment installer un circuit électrique ?

Suite à des travaux d’extension, de rénovation ou de surélévation, vous disposez désormais d’une pièce supplémentaire qui a besoin d’être alimentée en électricité. Que ce soit pour un bureau, un garage ou une chambre, vous aurez besoin d’installer un interrupteur, un point d’éclairage ainsi qu’une ou plusieurs prises électriques. L’existence de cette nouvelle pièce chez vous justifie pleinement le montage et l’installation d’un nouveau circuit électrique indépendant.

Pourquoi installer un nouveau circuit électrique sur un réseau existant ?

Sur le tableau électrique qui est relié au compteur électrique de l’habitation, on compte souvent plusieurs circuits électriques dénommés et protégés par des disjoncteurs divisionnaires. On peut trouver ainsi un circuit électrique pour chaque pièce de la maison. Ce type de montage présente un sérieux avantage puisqu’en cas de court-circuit ou de surtension dans une pièce, la panne de courant ne s’étend pas à tout le logement, mais ne concerne que la pièce correspondante.

Montage d’un circuit électrique simple de 220 V

La réalisation d’un schéma électrique permet de planifier à l’avance le nombre de prises électriques à installer, le nombre et le type d’interrupteurs à poser (interrupteur simple allumage, interrupteurs double allumage, va-et-vient, télérupteur) ainsi que les types de luminaires (lustres, appliques murales, ampoule, lampes…).

Le schéma de courant permet donc de visualiser les câblages et les branchements qui devront être réalisés. Plus il y aura de composants à installer, plus ce montage sera complexe.

En général, lors de la mise en place de votre coffret électrique, votre électricien a déjà prévu de la place sur le tableau électrique pour d’éventuels rajouts de circuit de prises de courant. Si ce n’est pas le cas, le rajout de ce circuit supplémentaire pourrait donc entraîner un changement de boîtiers électriques, un changement de gaines électriques ou encore un changement de panneau électrique plus adapté.

Selon la norme NF C15-100, tout nouveau circuit doit être protégé par un disjoncteur divisionnaire de 16A ou 20A.

Installation d’un circuit électrique simple de 220V

Le matériel et outils indispensables :

Les étapes d’installation du circuit électrique

L’installation du circuit électrique comprend à la fois des interventions sur les branchements électriques ainsi qu’au niveau du tableau électrique.

Couper le courant au disjoncteur général

Pour le rajout d’un circuit, vous allez devoir manipuler le panneau électrique. Pour des questions de sécurité, il est impératif de couper le courant électrique qui traverse la boîte. Pour cela, il n’est pas nécessaire d’éteindre le compteur électrique. Vous pouvez éteindre les boîtes à fusibles du panneau un par un avant d’éteindre le disjoncteur général.

Mesurer les distances

Afin de pouvoir déterminer la longueur des fils électriques nécessaires pour créer ce nouveau circuit, il vous faudra mesurer la distance entre le boîtier électrique et l’emplacement de la prise de courant. De préférence, suivez le chemin le plus court et n’oubliez pas de laisser du leste dans les coins. Vous aurez besoin d’augmenter la longueur de fils obtenue d’environ 60 à 80 cm pour brancher les fils sur la boîte à fusibles. Mesurez également la longueur du fil neutre et terre du panneau afin de pouvoir le brancher.

Installer les composants du circuit

Afin de vous faciliter la tâche, veuillez consulter les tutoriels : comment installer un interrupteur et comment installer une prise électrique.

Créer un passage de câbles

Il s’agit de préparer un réceptacle à insérer dans la cloison sèche pour permettre aux fils d’arriver jusqu’au coffret électrique. Ce réceptacle peut être un boîtier en aluminium ou en PVC. Il faut installer une gaine électrique si vous utilisez des fils simples isolés.

Avec toutes les manipulations à faire, il est conseillé d’envelopper le cuivre des fils dénudés afin de l’isoler complètement tout en réduisant les risques de court-circuit. La gaine n’est pas indispensable, mais elle est vivement recommandée pour mieux protéger le câble. Si vous n’avez pas de gaine, contentez-vous de faire passer les fils derrière la cloison à l’aide d’une ficelle.

Couper l’interrupteur différentiel

Au niveau du tableau électrique, vous trouverez les éléments suivants :

Il est préférable de couper l’interrupteur différentiel de la rangée sur laquelle vous souhaitez installer un coupe-circuit pour la nouvelle pièce. En procédant ainsi, vous allez priver de courant momentanément, toutes les pièces marquées sur cette même rangée.

Installer un nouveau disjoncteur

Installer un nouveau circuit électrique revient à installer un nouveau disjoncteur. Pour se faire, vous devez mettre à nu le tableau électrique en ôtant le capot. Vous pouvez ainsi accéder aux peignes d’alimentation : le peigne d’alimentation bleu pour le neutre et le peigne d’alimentation noir pour la phase. Il vous suffit donc de clipser le disjoncteur sur le rail.

Placer les peignes d’alimentation

Coupez les peignes (noir et bleu) à la même longueur en veillant à dépasser de 2 à 3 mm de chaque côté. Vous pouvez retirer le plastique pour une coupe plus aisée. Avant de les placer, retirer tous les peignes d’alimentation de la rangée puis replacer les peignes en décalant d’un demi-module vers la gauche.

Raccorder les fils du nouveau circuit prises

Utilisez une pince à dénuder pour découper l’enveloppe isolante des fils électriques d’environ 15 mm des deux extrémités. Vous pouvez raccorder le fil de neutre puis le fil de phase en appuyant sur le taquet en plastique du disjoncteur. Raccordez également le fil de terre sur la borne correspondante. Veillez à plier le groupe de fils vers l’arrière de la boîte.

Identifier les circuits

Afin de faciliter l’entretien et la maintenance de votre système électrique à l’avenir, pensez à repérer chaque circuit de votre panneau à l’aide d’une étiquette collée sur le bandeau du capot en plastique. Cette étape est obligatoire puisqu’elle répand à la norme NF 15-100.

Vérifier l’installation

Réarmez la manette du disjoncteur qui vient d’être ajouté puis rallumer l’interrupteur différentiel de la rangée. Remettez le courant au disjoncteur général et voyez si les ampoules de la pièce s’allument. Procédez également au test des prises pour être qu’elles fonctionnent bien.

Les autres articles de la rubrique