Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Comment brancher un compteur électrique monophasé ?

Compteurs Enedis mécaniques, électroniques, compteurs Linky… Les modèles de compteurs électriques en France proposés par le gestionnaire de réseau sont nombreux. Cependant, il reste possible de les classer en deux grandes familles : les compteurs électriques monophasés et les compteurs électriques triphasés. C’est au premier de ces modèles que nous nous intéressons aujourd’hui, afin d’apprendre à effectuer un branchement de compteur électrique monophasé.

Qu’est-ce qu’un compteur électrique monophasé ?

Un compteur monophasé comptabilise les kilowatts consommés par heure dans un foyer, affichant la consommation d’énergie électrique en kWh. Il permet aussi de prendre en compte les heures pleines et les heures creuses selon votre abonnement, tout en mesurant la phase et la puissance utilisée par rapport à la puissance maximale de votre compteur.

Un compteur électrique monophasé inclut deux fils : un câble de phase noir ou rouge, ainsi qu’un câble neutre bleu.

Quelle est la différence entre un compteur triphasé et monophasé ?

Le compteur triphasé fonctionne en utilisant trois phases d’électricité au lieu d’une pour alimenter le domicile. Le courant triphasé permet en théorie d’obtenir une puissance souscrite trois fois supérieure au compteur monophasé (36 kVA contre 12 kVA). Cependant, cela rend les installations électriques monophasées plus stables - le compteur monophasé a notamment bien moins tendance à disjoncter. Il fournit suffisamment d’énergie à une habitation classique, le tout avec des composantes moins onéreuses comme les disjoncteurs.

Comment installer un compteur électrique monophasé ?

Second compteur électrique ou sous-compteur électrique ?

Le second compteur électrique sert à différencier la consommation électrique dans un bâtiment - utile par exemple dans un cadre professionnel pour mesurer la besoins énergétiques de locaux. Pour brancher un second compteur à votre installation électrique, il est obligatoire d’avoir recours à un électricien professionnel, tout en souscrivant à un second abonnement EDF auprès de votre fournisseur d’électricité.

En revanche, un sous-compteur électrique (ou compteur divisionnaire) est une solution moins lourde, qui permet de calculer la consommation électrique d’une pièce en particulier - voire d’un appareil électrique spécifique. Pour quelqu’un doté de compétences dans le domaine de l’électricité, il est possible de procéder soi-même au branchement du sous-compteur.

Où installer un sous-compteur électrique monophasé ?

Il est vital de placer le sous-compteur dans un endroit respectant les critères suivants :

  • Lieu abrité des intempéries. S’il est en extérieur, il doit être protégé du vent et de la pluie.

  • Lieu éloigné des sources d’humidité pour éviter fuites et dégâts des eaux pouvant endommager le compteur

  • Lieu en hauteur pour éviter d’être manipulé par un enfant en bas âge

  • Lieu accessible par un professionnel pour effectuer les relevés de consommation électrique

Comment installer un compteur monophasé ?

Le compteur monophasé est tout à fait adapté à l’usage des particuliers, et peut directement s’installer sur le tableau électrique. Son intensité maximale de courant va être comprise entre 32A et 64A.

Avant de procéder à l’installation, n’oubliez pas de couper l’alimentation générale afin d’éviter les accidents. Vous pouvez ensuite procéder au raccordement du compteur en respectant les étapes suivantes :

N’oubliez pas de lire attentivement la notice de votre sous-compteur électrique pour comprendre les spécificités techniques de l’appareil. Une fois le compteur d’énergie en place, vous pouvez procéder à un test (par exemple en allumant le chauffage électrique d’une pièce concernée) afin de vérifier que tout est en ordre.

La norme NF C15-100 doit être respectée lors de l’installation du compteur d’électricité. Si vous ne vous sentez pas apte à effectuer vous même des travaux sur vos appareils électriques, n’hésitez pas à faire appel à un artisan-électricien professionnel ! Nos experts sont en mesure d’intervenir sur votre réseau électrique dans les plus brefs délais, que ce soit pour l’installation de nouveau matériel (disjoncteur, câblage, variateur) ou pour vous dépanner en cas de problème sur votre groupe électrogène. N’hésitez pas à faire appel à nous !

Les autres articles de la rubrique
Tutoriels électricité

Que ce soit une panne électrique sectorielle ou un problème sur votre propre installation électrique, les pannes d’électricité sont toujours imprévisi…

Tutoriels électricité

L’installation d’un interrupteur électrique n’est pas sorcier, mais ce n’est pas non plus une opération à la portée du premier venu. Pour remplacer un…

Tutoriels électricité

Suite à des travaux d’extension, de rénovation ou de surélévation, vous disposez désormais d’une pièce supplémentaire qui a besoin d’être alimentée en…

Tutoriels électricité

Un chauffe-eau est un appareil qui sert à produire de l’eau chaude. À l’échelle domestique, il prend la forme d’un long tube cylindre avec différentes…

Tutoriels électricité

Votre volet roulant descend trop lentement à votre goût  ? La fin de courses du volet roulant est chaotique  ? Il fait beaucoup de bruit quand il mont…

Tutoriels électricité

Avant de décider de changer une prise électrique, posez-vous les bonnes questions, choisissez la prise adéquate et suivez scrupuleusement toutes les é…