Intervention en 30 minutes, 7/7, 24/24

Comment régler une chaudière électrique ?

Source principale de chauffage et d’eau chaude sanitaire, la chaudière est un élément essentiel au confort thermique d’un foyer. Mais qu’il s’agisse d’une chaudière au gaz, électrique ou d’une chaudière au fioul, il s’agit également d’une source de dépense potentiellement importante, surtout en période de hausse des prix de l’énergie. C’est pourquoi il est important d’être capable de correctement régler son circuit de chauffage afin de réaliser des économies d’énergie, de diminuer le montant de sa facture énergétique et de faire un geste écologique.

Avec l’augmentation des prix de l’électricité, voyons donc ensemble comment bien régler une chaudière électrique, faisant ainsi un geste pour la planète… et pour votre portefeuille !

Comment faire des économies d’énergie sur sa chaudière électrique ?

Comment bien régler la température de sa chaudière ?

Par temps de grand froid, rien de plus naturel que de monter la température de ses radiateurs - ce qui va fatalement influer sur votre consommation énergétique. Mais il est également possible de directement régler la température de votre chaudière, ce qui pourra vous aider à faire une économie d’énergie.

Selon la température, vous pouvez essayer les réglages suivants :

Ne pas mettre sa chaudière à température trop élevée représente une véritable plus-value. Une chaudière à 50° peut être une bonne source de chauffage, quitte à progressivement augmenter la température pour trouver le réglage qui vous conviendra le mieux.

Dans la mesure du possible, essayez d’éviter une chauffe trop rapide, et privilégiez des ajustements de température progressifs.

Comment régler la température de l’eau chaude sanitaire ?

Si votre ECS dépend de votre chaudière - et non par exemple d’un ballon d’eau chaude séparé - il est conseillé de garder la température de l’eau entre 50 et 55° pour ne pas voir sa facture augmenter de façon astronomique.

Comment régler la température ambiante ?

Afin d’éviter de surchauffer les pièces, essayez d’adapter le chauffage à chaque situation. Idéalement, essayez d’atteindre :

N’oubliez pas d’adapter le réglage en fonction non seulement des températures extérieures, mais aussi de l’isolation de la maison. Notez qu’une différence d’1° peut représenter 7 % d’économie sur votre facture !

Que faire en cas d’absence ?

En cas d’absence de courte durée, il n’est pas recommandé d’éteindre sa chaudière électrique - les économies réalisées sur ce court laps de temps seraient en effet totalement annulées par le redémarrage de la chaudière, très énergivore. Vous pouvez vous contenter de baisser la température de 2° (notez qu’il est toujours préférable de baisser et de remonter le chauffage progressivement que de changer brusquement les températures de façon importante).

Si vous partez plusieurs jours, voire plusieurs semaines, attention à votre eau chaude sanitaire ! Si celle-ci dépend de votre chaudière, il est important de la maintenir à température élevée pour éviter le développement de la légionellose, qui peut apparaître dans les eaux stagnantes à moins de 50°.

Quels outils employer pour atteindre la bonne température ?

Il existe plusieurs appareils susceptibles de vous être d’une aide précieuse pour régler les températures de votre foyer de façon à trouver un équilibre entre confort et gaspillage. Le thermostatd’ambiance est par exemple un excellent moyen de réguler la température de votre pièce la plus chaude, s’allumant lorsque la température tombe en dessous des paramètres fixés, et s'éteignant lorsque le niveau de chaleur requis est atteint.

Vous pouvez également utiliser un minuteur pour faire fonctionner votre système de chauffage à heures fixes. Attention, un programmateur ou un thermostat intelligent peuvent être requis pour établir des routines variées (par exemple, avoir un réglage différent en semaine et le week-end).

Enfin, les commandes intégrées peuvent être un atout de taille - du moins si vous avez facilement accès à la chaudière. Outre les modes marche et arrêt, le mode veille permet de faire doucement chauffer vos appareils sanitaires à consommation réduite, jusqu’à ce qu’il devienne nécessaire de remonter la température. Cependant, cette installation n’est pas idéale si votre chaudière électrique se trouve dans des zones peu aisées à atteindre - par exemple, dans un grenier ou un garage.

Parmi les autres appareils pouvant vous être utiles, il est possible de relever les robinets thermostatiques, aidant à réguler le débit d’eau des radiateurs, ou encore une sonde extérieure, permettant de détecter les températures externes et d’adapter en conséquence le chauffage d’ambiance. Notez aussi que la rénovation de votre circuit de chauffage pour diminuer votre consommation d’énergie peut vous rendre éligible à un crédit d’impôts !

Effectuer quelques réglages simples de votre chauffage électrique aura donc un véritable impact sur votre consommation d’électricité, et donc sur le montant de vos factures. Si vous désirez également effectuer des travaux de rénovation pour rendre votre système de chauffage central moins gourmand en énergie, n’hésitez pas à faire appel à un plombier-chauffagiste qualifié !

Les autres articles de la rubrique
Matériel électrique

Aussi appelé CET, le chauffe-eau thermodynamique est devenu un choix de plus en plus prisé pour la production d’eau chaude sanitaire d’un foyer. Sa fa…

Matériel électrique

Il faut un budget moyen de 2 000 euros pour acquérir une chaudière électrique standard. Investir dans ce dispositif demande de la réflexion. Comme il…